L'AS ORANGE au rendez-vous !

  • Written by Daniel TESTE
1ENTREE
Coupe Nationale Entreprise (¼ de finale)
Samedi 18 Mars 2017
AS Orange - CHU Rouen (6-0)
 
Buts : Miguel DP (2) – Moriba K (2) – Moussa F – Abdou S
 
C’est avec beaucoup de sérieux que les protégés de Franck Salingue ont abordé cette 5ème participation aux quarts de finale en 5 ans (dont 3 années ponctuées par le titre national)
Mais si le score est sans appel, ce ne fut pourtant pas sans mal. Les 20 premières minutes virent en fait une équipe rouennaise extrêmement motivée, pleine d’allant, généreuse, qui la fit prendre très au sérieux par les partenaires du capitaine Damien D.
 
1CHUEQUIPE 1EQUIPE
 
Très homogène le bloc hospitalier invitait les joueurs d’Orange à beaucoup de vigilance et surtout à la nécessité d’élever leur niveau, notamment avec plus d’impact et de vivacité, tant les jeunes rouennais faisaient preuve d’une fougue exemplaire.
 
Pourtant, après une première occasion d’Abdou, bien détournée par le brillant portier normand, Miguel D.P., magnifiquement décalé à gauche par Greg, glissait adroitement le ballon hors de portée du gardien (1-0).
Prenant l’ascendant au fil des minutes sur son adversaire, les isséens doublaient le score sur pénalty suite à une faute sur Raïed, jugée sévère par la centaine de supporters mais légitimement sanctionnée par le directeur du jeu, Renaud POTIER, et convertie par Moriba K (2-0).
 
1SINGERYAprès la pause, il était hors de question de se satisfaire de cet avantage, jamais suffisant dans un match de coupe, raison de plus lors d’un quart de finale de compétition nationale.
 
A la 55ème mn Moriba K ponctuait plusieurs alertes devant le keeper normand et assurait ainsi un certain confort aux orangistes pour gérer la suite de la rencontre.
Cette sérénité conduisait nos joueurs « à se lâcher » encore plus, Greg, Toni, Djibril, pour ne citer qu’eux, s’en donnaient à cœur joie, au même titre que Miguel qui affolait la défense des blancs en portant la marque à 4 buts, suivi peu de temps après par Abdou qui concluait un très beau mouvement collectif (5-0).
 
Les rentrées de Moussa et Chandeler n’allaient pas arranger les affaires des hospitaliers, montrant ainsi que le banc des télécommunicants était tout à fait dans la même dimension talentueuse que celle affichée par les titulaires du début de match.
 
 
Moussa F., tout juste de retour d’un séjour d’un mois en Côte d'Ivoire, tenait à montrer que ses qualités de buteur étaient toujours présentes en inscrivant le 6ème but des champions de France en titre.
 
L’arbitre central n’ajoutait rien au temps réglementaire pour siffler la fin d’un match au final très plaisant, même s’il est plus facile de faire ce constat lorsqu’on l’emporte.
 
1PUBLICUn bravo particulier aux nombreux supporters normands dont l’enthousiasme, parfois un peu prononcé, n’a d’équivalent que la sportivité affichée à la fin de la rencontre.
 
La réception d’après-match fut tout à fait dans la lignée de ce quart de finale marqué par le respect mutuel des deux formations et tout à l’honneur du football Entreprise, dont on espère que les valeurs seront encore mieux reconnues à l’avenir par les hautes instances de notre football. Un souhait fort exprimé le jour où le Président de la FFF s’est vu renouvelé la confiance de ses pairs lors de l’AG élective du 18 mars 2017.
Rédacteur : MD
 
Tout sur les autres matchs (articles, photos et vidéos) sur le site de l'UNFE :

1ACTION1 1ACTION2
1ARBITREJEU 1VESTIAIRE