Une mi-temps poussive et son contraire !

  • Written by Daniel
GBAILLY2

Coupe de Paris (Challenge Restlé)

Samedi 6 Janvier 2018
Gaziers de Paris / AS Orange 1 :   1-6 (1-0)
 
gequipe
 
GJURE
On dit qu’il est souvent compliqué de gérer la période « d’après fêtes », on en a eu la démonstration ce premier samedi de l’année lors du déplacement de l’AS Orange, à proximité du Stade de France, sur le terrain synthétique des Gaziers de Paris, pensionnaires de Régionale 2 (ex DHR).
 
Compte-tenu de nombreuses absences dues à des blessures, à des retours de vacances non encore effectifs ou tout simplement à des participations aux séances d’entraînement insuffisantes, le coach Juré présentait une nouvelle fois une équipe « new-look », mais conforme aux principes de sérieux et de vie collective qu’il a mis en place depuis le début de saison.

Si, dès l’entame, la maîtrise du ballon était plutôt de coloration orange, le bloc défensif des bleus se révélait très efficace et posait pas mal de problèmes à l’attaque des protégés de Juré.

Pourtant à trois reprises, les représentants de l’opérateur tél. se procurèrent des occasions franches, mais firent preuve plus de maladresse que de manque de réussite. Et ce qui arrive souvent dans ces cas-là se matérialisa par l’ouverture du score des Gaziers à la suite d’un beau contre et de l’efficacité de leur n° 7.
Voilà un scénario qui était loin de satisfaire les finalistes de la coupe nationale 2017. La mi-temps fut mise à profit par leur coach qui ne manqua pas de souligner les carences et le manque de détermination des joueurs face à un adversaire qui évolue habituellement « à l’étage au-dessous » …

On peut dire que ce ne furent pas des paroles en l’air puisque c’est à un changement radical de comportement qu’on assista dès la reprise.
 
L’égalisation de Loïc N. intervint à la 55’ (1-1) et fut suivie de quelques phases de jeu intéressantes mais non concrétisées au tableau d’affichage.
 
gbaillyVers l’heure de jeu, un beau mouvement collectif permis à Damien de donner un avantage mérité à Orange, et d’autant plus mérité qu’il inversait une tendance, ces dernières semaines, montrant un certain « manque de réussite » du valeureux et talentueux capitaine des blanc et or (2-1).
Juré procéda ensuite à deux changements, le premier vit Abdoulaye K prendre la place de Yann, le second porta sur le remplacement de Loïc par Jordan P.
Sans que les 2 sortants aient démérité, à l’évidence le coaching se révéla payant puisque Abdoulaye puis Jordan allaient faire évoluer le score de manière conséquente (4-1).
Abdoulaye ajoutait même un 5ème but après une belle action personnelle.
En plaçant d’une tête énergique le ballon sur la barre transversale Juré failli encore aggraver le score.

C’est Simon B qui allait fermer la marque à l’issue d’une remarquable action collective, par un but récompensant un joueur exemplaire, tout juste de retour au club après avoir été une valeur sûre au cours de périodes, certes passées, mais très positives de l’équipe fanion, bravo !

L’apport de nombreux équipiers habituels de la Réserve et même de la 4, n’a pas nui au rendement de notre équipe 2, puisqu’elle s’est qualifiée elle aussi dans cette coupe de Paris aux dépens de CMCAS sur le score de 4 à 1.
 

Pour conclure saluons la belle prestation et la sportivité des joueurs des Gaziers, sans omettre leurs dirigeants et leur entraîneur, au demeurant forts sympathiques et compétents.
Le reporter du jour