ORANGE AMER

  • Written by Daniel
ASORANGEAMINE
 
Coupe nationale
Groupe D
Samedi 9/2/2019
AS ORANGE - UST CAR Rouen (2-3)

Buts : Houssem C - Amar K
 
 
La météo avait pronostiqué de la pluie pour ce match disputé à Issy les Moulineaux. Ce ne fût pas le cas, les conditions de jeu étant impeccables pour assurer un bon spectacle. Et de spectacle il en fût question avec deux équipes dont l’envie de jouer et de marquer des buts était palpable. Cinq réalisations sont venues clore le décompte mais il y aurait pu en avoir bien plus sans les prestations des deux gardiens.
 
CARENTREE CARAMMAR
CARACTION2 CARRECEPTION
 
Thibaut MAHOUAHOUAS peut, à ce titre, être désigné ‘’homme du match ’’ tant sa sérénité, sa vigilance et son efficacité ont été irréprochables. Il a permis sur de nombreuses parades ou arrêts à son équipe d’obtenir un excellent résultat qui la positionne désormais en tête et surtout comme favorite du groupe.
Hormis leur gardien, les joueurs du capitaine Vincent DOURY ont fait preuve de solidité défensive et d’efficacité offensive en particulier grâce à Wahid BENDADA qui aurait aussi pu partager la palme avec son gardien.

Côté ORANGE, on peut regretter l’absence de cinq défenseurs centraux tous blessés, ce qui a conduit JC PEUFFFIER à faire reculer deux milieux de terrain en défense peu acclimatés à ce rôle. Cet élément et la blessure de Thomas LEPEYTRE, dès la 5ème minute, susceptible d’entraîner un carton rouge direct à la simple vision de la plaie sur sa cheville, n’ont pas été des facteurs favorables. Surtout que son remplaçant Nordine YAHI devait se blesser à son tour en début de 2ème période.

CARACTION5A ce moment du compte rendu, je suppose que les rouennais s’offusquent de lire l’impartialité manifeste de ce paragraphe mais la suite va les rasséréner.
 
Car UST CAR aurait également et légitimement pu se plaindre (et s‘en est normalement plaint) d’abord du penalty non sifflé de la 24ème minute en sa faveur sur une faute sur Wahid BENDADA, accroché à notre avis illégitimement, puis sur un 2ème carton jaune non brandi, côté ORANGE qui n’aurait pas du donner l’occasion à l’équipe de l’opérateur des Télécommunications de finir à onze.
Un partout, balle au centre.

Le Orangistes, perturbés par la sortie prématurée de Thomas LEPEYTRE, avaient cependant bien repris leurs esprits et ouvraient le score à la 21ème minute en conclusion d’une magnifique circulation de balle. C’est Amar KASMI qui trompait le gardien normand d‘une frappe du plat du pied dans le petit filet opposé (1-0). Ludovic SYLVESTRE aurait pu corser l’addition mais ses deux frappes étaient soient contrée soir détournée par le portier rouennais.
Bien dans le jeu, les locaux se faisaient par contre très souvent cueillir sur des contres incisifs et intelligents des normands. Par deux fois au moins, ces derniers auraient pu égaliser par leur ailier droit mais ce dernier ne prenait pas la bonne option et le but de Steve BAILLY pouvait miraculeusement rester vierge.
Cependant à force de perforer la défense orangiste sur d’excellents ballons dans les intervalles, les visiteurs parvenaient logiquement à égaliser par l’intenable Wahid BENDADA qui, parti seul vers le but, effaçait Steve pour marquer dans le but vide (1-1, 39ème)
 
Score à la pause : (1-1) 
 
CARLARGE1


Après un repositionnement tactique du côté de l’AS ORANGE, les débats restaient équilibrés même si la possession du ballon restait locale mais sans concrétisation. Les normands contraient toujours et encore et sur un corner parfaitement tiré, ils prenaient l’avantage au tableau d’affichage (1-2, 62ème)

Les joueurs du capitaine Raied encaissaient le coup sans se décourager et à l’issue d’une séquence où le ballon voyageait d’un côté à l’autre, c’est Houssem CHEMALI qui allumait un pétard de 25m : le ballon, légèrement dévié, trompait la vigilance du gardien rouennais (2-2, 69ème)

Le match était très intense, et disputé dans un très bon état d’esprit, et les occasions se succédaient aux occasions. Qui allait l’emporter ?
Thibault MAHOUAHOUAS se démenait dans ses buts offrant à ses coéquipiers plusieurs plongeons ou horizontales non seulement photogéniques mais surtout primordiales. Du côté orangiste, Jérémy NIABI, excellent, se dépensait tout autant et ses infiltrations étaient difficilement endiguées par la défense visiteuse.

Et alors qu’on s’acheminait vers un match nul, ce sont les rouennais qui bien que semblant fatigués, marquaient le but de la victoire à cinq minutes du terme sur un contre rapide sur le côté droit conclu par une belle frappe à ras de terre (2-3, 85ème)
La tête de l’entrant Jure PRIMORAC à la toute dernière seconde sur coup franc aurait pu offrir le point du match à l’AS ORANGE mais devinez qui l’empêchait de concrétiser : Thibaut MAHOUAHOUAS !

En conclusion, il faudra compter sur cette équipe normande bien armée pour aller au bout de cette compétition. Sa prestation du jour a été parfaite et ses ressources mentales semblent tout aussi solides.
Pour l’AS ORANGE, il y aura un peu de frustration car malgré cette défaite, la copie rendue a été bonne collectivement et dans la volonté affichée. Cela n’a pas été suffisant mais avec les retours de quelques cadres en défense centrale, la stabilité devrait revenir et la qualification pour les1/4 de finale toujours envisageable.
Nous avons assisté à un superbe match entre ces deux équipes avec des buts, des occasions, des arrêts de grande classe, du suspense : tous les ingrédients d’un cocktail réussi !

La réception d’après-match, avec les deux équipes et les arbitres, a été du même niveau.
Le match de la 3ème journée du 14 Février entre l’AS ORANGE et les bordelais de SECUCAF sera déjà décisif !
Quelques actions en video :

Rédacteur : Daniel TESTE 

CARLARGE6

CARLARGE8