Avec brio et BRILLAULT !

  • Written by Daniel
SENTETE3
 
 
Coupe nationale (4ème journée)

  Samedi 9 Mars 2019
 SECUCAF Bordeaux – AS ORANGE (0-4)

Buts : Karim B – Houssem C – Thomas L

82ème minute du match !

Le suspense est insoutenable, les gorges sont serrées, les pouls battent fort : le ballon est posé sur la chaux qui matérialise le point de pénalty.
Floréal Aguera, tel Sergio Agüero, est un joueur aguerri. Il est prêt, ses lacets sont bien serrés, son regard impitoyable fixe celui du gardien, son amical ennemi d’un instant. Il s’élance et sa frappe magistrale fait mouche. L’AS ORANGE vient de marquer et de réduire le score face aux grecs des Télécommunications d’Athènes qui mènent …6-0 parce que très bien renforcés par quelques joueurs professionnels !

Nous sommes en Juin 1975 à Athènes lors d’un match amical entre l’AS ORANGE baptisé à l’époque ASPTT Cnet, à l’occasion d’un des nombreux voyages que la section organisait dans ces temps qui ont été évoqués très nostalgiquement samedi dernier à Blanquefort.
En effet Floréal, dit Flo (3ème à gauche sur la photo ci-dessous), était présent au match de ce 9 mars 2019, en compagnie d’autres anciens joueurs du club comme Philippe Guichard-Diot et Michel PERPIGNAA venu avec presque toute sa famille pour encourager les orangistes face aux bordelais de SECUCAF.

Tout ceci pour vous montrer que ce qui a été bâti depuis plus de 60 ans demeure inoxydable aux yeux de tous ces anciens qui seront, ils le souhaitent, peut-être bientôt rassemblés. C’est à l’étude !


FLO
 
SEQUIPEORANGE
 
Revenons au match du jour.

L’AS ORANGE s’est imposé avec brio et avec BRILLAULT Maxime qui a donné des gages de sécurité à toute l’équipe par sa présence rassurante en défense centrale, une zone où Jean-Charles a quelques difficultés pour trouver des solutions en raison des absences pour blessures de nombreux titulaires spécialistes du poste. Le match contre USTCAR Rouen avait mis en évidence cette lacune.

SKARIMBAHRISolides et sérieux en défense, les orangistes ont, malgré l’absence de Ludovic SYLVESTRE, étalé toutes leurs qualités offensives à l’appui d’un milieu de terrain complémentaire et très actif. Houssem CHEMALI et Karim BAHRI (cf photo) ont réalisé deux superbes prestations pleines d’allant, de vitesse et de disponibilité.
 
A noter que Johan PLATON, encore fragile au niveau de la cuisse, a dû céder sa place très tôt dans le match.

Au milieu du terrain, espace dominé collectivement par les orangistes, Julien PARIS et Jérémy NIABA se montraient très présents, Julien se permettant de frapper de 30m, le ballon fracassant l’arrête des buts de Mathieu COSTES.
Avant cette frappe, Karim BAHRI, bien démarqué dans la surface de réparation, plaçait son ballon dans le petit filet, hors de portée du gardien girondin permettant à son équipe, parfaitement entrée dans la partie, d’ouvrir le score (1-0, 14ème)

Les orangistes dominaient cette première mi-temps, la bande décimée des bordelais, dont le dessein était de remporter ce match, ayant beaucoup de mal à se créer de réelles occasions.
 
 
Déjà fortement handicapés au match aller, les bordelais avaient perdu, entre temps, leur deux défenseurs centraux blessés dans la semaine. Didier BUISINE, leur Président, regrettait à l’issue du match de ne pas avoir vu son équipe pouvoir jouer ses chances dans cette compétition, à fond en raison des trop nombreuses absences.

Toujours est-il que les orangistes ont continué à poser leur patte sur le match inscrivant un deuxième but dès l’entame de la 2ème période. Après une longue séquence de circulation collective, Houssem virevoltant, était fauché à l’entrée de la surface (cf vidéo). Il se faisait justice lui-même. Sa frappe puissante était stoppée par le gardien qui, en se retournant pour récupérer le ballon, le poussait malencontreusement dans ses buts (2-0, 49ème).



On assistait ensuite à un sursaut des locaux qui étaient tout proches de bénéficier d’un pénalty sur Alexandre GRASSIGNY. Mais l’arbitre bordelais, très bien placé, sifflait contre l’attaquant qui se voyait de surcroît gratifier d’un carton jaune pour simulation.
La suite du match voyait les visiteurs alourdir le score d’abord par Karim B qui croisait parfaitement sa frappe après avoir éliminé son défenseur (3-0, 72ème)(cf vidéo) puis par Thomas LEPEYTRE, entré en jeu, qui clôturait la marque après avoir effacé le gardien de but (4-0, 85ème)

Même si les girondins ne possédaient pas toutes leurs forces, on peut quand même indiquer que les orangistes étaient collectivement supérieurs et que cette victoire ne souffre pas de contestation.

Elle place l’équipe dans de bonnes dispositions en vue de la qualification, à condition de réaliser le même match dans 15 jours face aux Communaux de Maisons Alfort qui ont réalisé une très belle perf en terre rouennaise (3-3 chez UST CAR Rouen) et qu’il faudra donc prendre très au sérieux.
La qualité de la réception d’après-match offerte par les bordelais est une nouvelle fois à mettre en exergue toute comme les relations presque fraternelles qui unissent les deux clubs, les deux présidents ayant bien pris soin de le rappeler dans leurs discours.

En résumé un déplacement fructueux en terme comptable mais aussi, et surtout, en terme d’ambiance, les trajets aller (en particulier la bruyante et acharnée partie d’UNO !) et retour en TGV (en particulier les souvenirs de la soirée), le repas du soir et sa suite ayant montré que ce groupe vit bien ensemble et qu’il est prêt à se doter d’une fin de saison attractive.

Rédacteur : Daniel TESTE
 
SENTREE
 
SENTREE3
 
SBANCORANGE
 
saction1
 
SSERRAGE
 
SNASSIM
 
SLARGE1
 
SABDOUKANTE
 
 
SACTION4
 
SACTION6
 
SACTION7
 
 
SBRILLAULT
 
 
SDELAYAEENTETE
 
SHOUSSEM
 
 
SLARGE9
 
 
SRECEPTION
 
SSECUCAFEQUIPE
 
SSISSOKO
 
Photos : T BURBAUD (SECUCAF Bordeaux)
AS ORANGE