L'AS Orange se qualifie pour la demi-finale

  • Written by Michel Dieleman

Groupe orangeCoupe Nationale Entreprise ¼ de finale

Asptt Champigny / AS Orange 3-4

Un vrai soleil d’été plantait le décor de ce match à fort enjeu entre :

  • une équipe invaincue en R2 Paris Ile de France qui venait de négocier très positivement la phase « championnat » de la coupe avec une seule (courte) défaite contre Masselin à Rouen et qui fera sans doute partie de l’élite régionale la saison prochaine,

  • une équipe jouant les premiers rôles en R1 parisienne, habituée des grands rendez-vous au regard de son riche palmarès dans les compétitions nationales http://asorange.fr/index.php/presentation/palmares

Une chose est sûre, c’est que les visiteurs ne négligeaient surtout pas leur adversaire du jour, on le vit rapidement puisqu’ils imprimèrent un rythme soutenu à la rencontre, élan matérialisé par des actions qui portaient sérieusement le danger dans le camp des jaunes.

Sur l’une d’elles, Houssem Chemali allait ouvrir le score d’une magnifique frappe de 20 mètres qui laissa figé le portier local (0-1)

Néanmoins, de vives incursions des Campinois affirmaient leurs ambitions et inquiétaient la défense des Orangistes, principalement sur les côtés.C’est pourtant Orange qui allait inscrire un nouveau but, que l’on peut qualifier « d’école ». Abdoulaye Kante, Ludovic Sylvestre, Fouad Sidi étaient à l’origine, Jérémy Niaba à la conclusion…magnifique ! (0-2)

 

Ludovic Sylvestre

Fouad, auteur de la belle remise de la tête pour Jérémy

 

Les protégés de Nicolas Fromageond ne s’en laissaient pas compter et allaient réduire la marque sur pénalty, à la demi-heure de jeu (1-2)

On peut dire que la réaction des Isséens fut immédiate puisque sur l’engagement Julien Paris, voyant le gardien un peu avancé, expédiait son très long tir dans la lucarne gauche adverse 1-3 !!!, un but de 45 mètres !

On n’allait pas en rester là puisque, peu avant la pause, une hésitation entre un défenseur Orangiste et Erik, le gardien, permettait aux locaux de revenir une nouvelle fois au score (2-3)

5 buts en une mi-temps, ce quart de finale n’était pas avare en rebondissements, c’était le moindre constat !

Ludovic Sylvestre, le métronome….

joueur

La seconde période reprenait sur le même tempo, les attaques des deux camps apportant simultanément l’inquiétude dans les rangs des supporters.

Malgré l’ascendant technique des visiteurs, on sentait bien que les Campinois jouaient à fond leurs chances d’égaliser. C’est ce qu’ils allaient réaliser à la 75ème minute grâce à un nouveau pénalty, quelque peu sévère selon les joueurs et supporters visiteurs (3-3)sse passait d’un camp à l’autre. Comme ce match sortait de l’ordinaire, le scénario amenait un nouvel ingrédient : pénalty pour les visiteurs, une décision arbitrale qui eut pour effet de surprendre les joueurs des deux équipes, tant elle paraissait infondée. Jérémy Niaba contribuait à une certaine équité en…ratant la transformation !

action

 

Toujours est-il que le score de parité demeurait et suscitait une surdose de stress des deux côtés. On se dirigeait donc vers la prolongation, mais comme il était dit que cette rencontre ne donnerait pas dans la banalité, Karim Bahri, entré en jeu quelques minutes auparavant, devançait le gardien sortit de sa surface et envoyait le ballon salvateur au fond des filets de l’équipe locale (3-4) 

Quel match !!!

Un match qu’on peut résumer par le commentaire d’un dirigeant de l’Asptt Champigny : « Orange nous était supérieur, notamment par le niveau technique de ses joueurs, mais nous avons joué un match d’hommes et ce fut un vrai match de coupe ! »

Deux équipes normandes seront opposées en demi-finale (le RC Port du Havre et l’US TCAR Rouen), deux clubs parisiens se disputeront une place en finale : Best Training Chambourcy et l’AS Orange…tiens, tiens ! un match qui se jouera à Issy (Stade Voisin) le 4 mai.

Quant à la finale, mais on en n’est pas là, elle se jouera en terre normande (lieu à définir)

Orange alignait : E. Mozzo, A. Hameg, R. Abeljelil, A. El Assad, J. Loutoby, J. Niaba, F. Sidi Ali Chérif, J. Paris, A. Kante, L. Sylvestre, H. Chemali, N. Yahi, K. Bahri, D. Dupont, T. Lepeytre, Y. Mandaba

Entr. J.C. Peuffier

Merci à l’ASPTT Champigny pour la sympathique réception d’après-match

 

Michel D.

 

gardien

Erik Mozzo, le talentueux gardien isséen

 

équipes