Les leaders se neutralisent !

  • Written by Daniel
BDFENTETE2 

AS Banque de France – AS ORANGE (1-1)
But : Amar KASMI
C’est sous un fort agréable soleil que les deux équipes, co-leaders du championnat R1 au coup de sifflet, foulent la MAGNIFIQUE pelouse de l’île de Bougival.

Malgré de nombreuses absences, notamment du côté de la Banque, nous nous attendions à un match de haut niveau, connaissant la qualité de chacune des deux équipes.
Ce ne fût, malheureusement, pas le cas.
 
bdforangeequipe1

On sentait orange un ton au-dessus, dominant le milieu de terrain avec son maître Ludovic SYLVESTRE et son artificier Houssem CHEMALI sur le côté gauche, mais sans se créer beaucoup d’occasions à se mettre sous la dent lors des 30 premières minutes.
Juste avant la ½ heure de jeu, Amar déroule sa spéciale, crochet extérieur et bute sur gardien de Banque.

A la 30ème minutes, c’est ce même Amar, profitant d’un centre de Houssem venu du côté gauche et d’une erreur d’appréciation du gardien de Banque (très bon et rassurant hormis cette erreur), pour ouvrir le score d’un plat du pied qui se loge sous la barre.
On pensait avoir fait le plus dur avec cette ouverture et on voyait bien orange mettre son jeu fluide à une touche et mettre banque plus en difficultés, mais ce ne fût pas le cas.
Banque, commençait à se montrer progressivement, notamment grâce aux coups de pied arrêtés, que la défense d’Orange a géré avec brio grâce à sa charnière centrale Djibril SISSOKO / Maxime BRILLAUT, très solide et rassurante.
C’est sur ce score de 1-0 que l’excellent arbitre central renvoie les deux équipes aux vestiaires.
L’entame de la 2ème mi-temps repart sur les mêmes bases. Orange qui monopolise le ballon et qui gère le match tranquillement .. un peu trop tranquillement justement. JC procède aux trois changements afin de dynamiser un peu plus l’entrejeu avec les entrées de Thomas, Nabil et Kévin, qui se sont vite créées 2 très belles occasions par l’intermédiaire de Ludovic et Kévin.

Le chrono tournait et on se dirigeait vers une victoire étriquée d’Orange tant on ne voyait pas comment banque pouvait renverser la sentence, peut-être sur un coup de pied arrêté ?

A la 90ème, une faute indiscutable au milieu, tout banque monte sur la dernière offrande. Le Coup Franc est bien brossé, mais personne ne parvient à couper la trajectoire. L’arbitre sifflait la fin du match .. mauvaise interprétation !! L’arbitre siffle un penalty pour Banque, pour une faute sur l’attaquant de banque !!
Un péno qui prend Yann en contrepied.  L’arbitre siffle la fin du match sur l’engagement qui suit.
Frustrant pour Orange, inespéré pour Banque !!
Weekend prochain, déplacement oh que périlleux à Champigny contre les PTTistes .. il va falloir, cette fois ci, rester solide et concentré jusqu’à la dernière seconde …
 

Photos : AS BANQUE DE FRANCE

Rédacteur : Raied A 

 
BDFACTION2