Les Marseillais ''droit au but'' !

  • Written by Daniel
 
CN3METRO2
 
L’ASPTT Marseille, seule équipe ayant emporté ses trois matchs, semble très proche des ¼ de finales. Son net succès sur les girondins de Talence montre son pouvoir offensif et sa motivation actuelle.
Le RC Port du Havre, avec quelques jeunes, a retrouvé des ambitions et s’est nettement imposé chez CACL qui garde cependant une petite marge de sécurité au classement sur l’USPEG et EXPOGRAPH Vanves à ne pas oublier.
L’AS ORANGE reste invaincu, comme les marseillais et les havrais, mais son match nul face à des lillois tenaces, associé à la nette victoire d’Allauch, ne lui autorise plus guère d’erreurs.
FACTOFRANCE engrange sa première victoire, un succès qui lui donne la deuxième place de son groupe dans lequel la lutte pour la 2ème place qualificative, va être rude.  
Après leur gifle (0-7) de la première journée à METRO Paris qui les a cloués au sol au décollage, les Marignanais d’HELICOPTERES AIBUS, ont enfin pris le bon cap. Leurs deux victoires suivantes, sans but encaissé ni turbulences, en témoignent.
De son côté, METRO Paris, a repris son rythme de croisière et a provisoirement écarté l’AS AIR des deux premières places.
Les quatre équipes marseillaises sont les grands bénéficiaires de ce week-end grâce à leurs trois victoires et un nul.
DROIT AU BUT comme on dit du côté d'Endoume ou de l'Huveaune !
 
Groupe A
FACTOFRANCE - VALLOUREC MANNESMANN Deville les Rouen  (2-1)
Rédacteur : Ali KASSEN (VALLOUREC)
 
FACTOFRANCE : Charifane Faissal-Addi Rachid-Douadi Hadel-Charpentier Charly-El Assad Aziz-Shaiek Yannick – Diabira Idrissa (Cap) Kamini Jawed-Saadat Grégory-Douadi Ayache – Charif Hamidou-Douadi Medhi-Ouba Kamel- Konate Boubacar
Avertissement Charifane à la 35ème Douadi Ayache 88ème
VALLOUREC : Blot Bruno-Tadjeur Yacine-Njonga Ghislain-Faye Babacar-Mathieu Peter (cap) Devassy Romain - Mathieu Melvin-Kellas Said – Jeffali Abderrhaim- Deboisvilliers Steeve –Delesque Aurélien – Letailleur Julien – Lesueur Sébastien- Mathieu Tevin-Hamel Cédric
Avertissement : Delesque à la 29ème Faye à la 55ème
 
CN3FACTENTREERound d'observation durant les 5 premières minutes avec beaucoup de déchets techniques des 2 cotés.
Ca bataille au milieu, mais on constate que Vallourec a du mal à rentrer dans le match.
 
Et ce qui devait arriver arriva sur la première vraie action dangereuse du match les parisiens placent un contre côté gauche de notre défense. 2 interventions "gentillettes" de nos défenseurs permettent au très bon n9 Saadat de servir parfaitement le n4 Charpentier, seul dans l'axe, qui ajuste Bruno ! 0/1.
 
 
 
S'en suivent 20 minujtes insipides ...
Factofrance est très bien en place et gagne la plupart des duels. Vallourec déjoue et a du mal à se mettre en position de tir. Il faut attendre la 27e minute pour voir enfin une timide réaction suite à une contre-attaque où le tir d'Aurelien passe à côté des buts franciliens. Facto est à son tour dangereux sur une frappe du n11 Charif ras du sol non cadrée mais bien gêné par une belle sortie de notre gardien. A la 30e belle combinaison d'Abdou Aurél et Steeve plein axe mais le gardien arrive à repousser le ballon en corner. Sur ce même corner le ballon passe devant tout le monde dans les 6m mais personne pour le mettre au fond des filets, le ballon revient grâce à un bon centre sur Melvin qui n'arrive pas à cadrer sa tête.
Nouvelle situation pour nous à la 37e avec un bon décalage sur Aurel excentré dans la surface qui préfère centrer sur Melvin qui est devancé par un défenseur. A la 42e corner pour Facto tiré par le n9 Saadat repoussé sur ce même joueur à l'angle de la surface ... Il déclenche un centre tir au poteau qui termine dans la lucarne ! 0/2 à la mi-temps.
 
CN3FACTOLARGE
 
Philippe recadre nos joueurs et tente de les réveiller. Nous devons en effet montrer un autre visage en 2e mi-temps !
Le 1er quart d'heure de cette 2e mi-temps est équilibré. Seuls sont à noter 2 tirs des parisiens pas très dangereux pour le portier.
A la 59 belle occasion pour les parisiens ... Le n11 Charif centre pour le n9 Saadat qui tire : Bruno repousse sur le n4 Charpentier qui a son tour voit son tir contré par Peter.
A partir de là l'USVM va semer la révolte ... 63e Aurel est tacklé dans la surface : l'arbitre ne bronche pas ... Steeve profite quand même du ballon mais son tir est contré. Le ballon arrive sur Romain seul aux 16m mais il dévisse sa frappe ! Juste après le coach décide de changer de tactique en passant à 3 défenseurs ...
 
L'envie, le pressing et les changements apportent un nouveau souffle à notre équipe. Facto sera quand même dangereux en contre grâce à leurs 2 très bons attaquants (n9 et n11) notamment à la 75e et a la 89e. A la 80e nous sommes enfin récompensés ... Aurél adresse un bon centre sur Seb qui est déséquilibré, l'avantage profite à Peter qui arrive à battre le gardien parisien. 1/2.
Les 10 dernières minutes seront une attaque/défense. Nous poussons nous poussons  .... consécutivement Ghislain, Seb ou Aurelien auront l'occasion d'égaliser sans succès malheureusement. Facto résiste bien. Score final 1/2. Encore des regrets ...une fois de plus Nous avons été dans la réaction et non dans l’action .
"Jouer" 30 minutes par match ne suffit pas !!
 
ASPTTMARSEILLE2ASPTT Marseille – CHR Talence : (6-0)
Samedi 28 février 2015, temps ensoleillé 13°, bonne affluence avec un petit clin d’œil à nos fidèles bénévoles et supporters.
La rencontre :
Bon début de match des marseillais qui dès la 15éme minute ouvrent la marque par Jonathan G. sur un centre à ras de terre de Franck G. On retrouve Jonathan G. à la 27ème minute pour son 2ème but, score qui ne changera pas jusqu’à la mi-temps.
 
En 2ème période les visiteurs essaient de revenir au score.
 
 
 
 
aspttmarseille1
 
Mais c’est sans compter sur Jonathan G. très en vue et élu homme du match qui ajoute 2 autres buts à son compteur. Par la suite, Gilles A. entré vers la 70ème minute, marque le 5ème but et pour finir Romain V. se permet de monter sur le côté droit de jongler pour éliminer son adversaire et d’un extérieur du droit de trouver la lucarne opposée pour un score final et sans appel de 6 – 0.
 
A souligner l’excellente prestation des arbitres toujours présents au plus près des actions.
Et le comportement exemplaire de tous les joueurs, éducateurs et dirigeants des 2 équipes.
 
ASPTTMARSEILLEEQUIEP
 L'ASPTT Marseille
 
Groupe B
AIRBUS HELICOPTERES Marignane – CHU Amiens: (4-0)
Thierry DUFOUR (Président de AIRBUS HELICOPTERES Marignane)(cf photo ci-dessous)
‘’Samedi nous avons fait un match sérieux, la victoire étant très importante. Nous avons dû composer avec les joueurs valides et nous savions qu’il nous fallait jouer à 120 %.
 
CN3EUROCOPTEREQUIPE
 
Au cours de la première mi-temps, qui a été meilleure que la seconde, nous avons fait le jeu et marqué deux beaux buts, la différence s’est faite car sur nos deux actions de but, nous avons marqué. Du coup, on s’est rendu le match plus facile. En deuxième mi-temps on a joué le contre et marqué deux autres buts. Jusqu’à la fin nous avons tout fait pour bien défendre avec sérieux et aussi avec réussite, cette réussite qui nous avait manqué lors de notre premier match à Paris.
Nous sommes contents sachant que rien n’est encore joué dans ce groupe très serré.’’
 
METRO Paris - AS AIR Paris : (3-1)(cf photo en entête)
Rédacteur (en envoi des photos) : Jean-Pierre ARMAND (METRO Paris)
Une bonne surprise nous attendait à la croix de Berny, fief du Métro, c'était l'assez bonne qualité du terrain et ce malgré la mauvaise météo de la semaine en Île de France.
Pour la suite pas de surprise concernant les deux équipes puisqu'elles se sont déjà rencontrées il y a trois semaines en championnat DH de Paris.
Cinq minutes de jeu, c'est le temps qu'il aura fallu attendre pour voir l'ouverture du score suite à un magnifique slalom dans la défense de l'Asc Air de Samir Djelouat pour le Métro. (1-0)
CN3METRO1La réplique fut immédiate de la part des visiteurs. En effet c'est sur l'engagement qu'ils se procurent leur première occasion du match, sur un face à face du numéro onze avec le gardien local et un tir croisé qui prenait la direction du but vide, mais c'était sans compter sur le retour in extrémis de Guillaume Mas qui dégageait le ballon sur la ligne de but, selon le corps arbitral.
Fort d'un sentiment de frustration de ne pas avoir égalisé immédiatement, les joueurs de l'Asc Air continuèrent sur un bon rythme mais sans se montrer réellement dangereux.
 
Vingt minutes plus tard, sur un coup franc au milieu de terrain rapidement joué pour le Métro et suite à un très bon appel de balle, Maguette Niang se présentait face au gardien et doublait la mise d'une belle frappe sous la barre. (2-0)
 
 
CN3METRO3Deux occasions franches, deux buts, le réalisme était bien du côté des joueurs d'Emmanuel Blanchard (Métro), mais trop d'approximation et le manque de justesse dans le jeu allaient être sanctionnés à cinq minutes du repos par un but sur un tir contré qui allait lober Dary Susan impuissant sur ce coup-là. (2-1)
Réduction du score néanmoins méritée.
 
 
Mi-temps : 2-1
Au retour des vestiaires nous nous attendions à une deuxième période très engagée ainsi qu'à un rythme élevé au vu de l'étroitesse du score et de la physionomie de la première période.
Il n'en fut rien bien au contraire et nous avons assisté à une deuxième partie d'un match ou l'intensité était retombée.
 
Une équipe Métro qui s'attachait à maîtriser son jeu et y arrivant en partie et une autre Asc Air qui semblait manquer de jus pour pouvoir mettre en difficulté son adversaire du jour. Seul un beau mouvement sur le côté droit entre Samir et Christopher qui se termine par un centre repris victorieusement au premier poteau par Fouaid Agrebi, allait retenir notre attention à l'heure de jeu. (3-1)
Score final 3-1, bonne opération pour le Métro!
Prochain rendez-vous dans quinze jours pour le match retour.
 
Groupe C
CACL – RC Port du Havre  : (0-3)
Rédacteur : Robert FERRY (RC Port du Havre)
Jacques Catelain avait bien préparé ce match, car l'entraîneur Havrais, qui connaît le football sur le bout des doigts savait pertinemment que la rencontre contre CACL n'allait pas être une partie de plaisir. Et le début de la rencontre lui donne raison avec des Franciliens qui rentrent directement à l'abordage dans le camp des Normands.
Mais voilà, les Dockers sont venus dans la région parisienne pour ne pas subir et au football sans ambages des locaux, les noir et blanc répondent par un football de qualité, sans s'énerver, s'évertuant à faire courir leurs adversaires en confisquant le ballon.
Et si à la 10ème minute suite à une perte de ce dit ballon, un frisson parcours la délégation Havraise avec une occasion d'ouvrir le score pour les Franciliens, jamais plus, lors de cette première période J.Villain ne va être en danger.
 
Et au contraire à la 21ème minute fulgurante contre-attaque des Dockers : D.Auzou ouvre sur T.Legall qui déborde, centre et A.Duhamel ne laisse aucune chance au portier local pour l'ouverture du score, 0 à 1. Les Dockers remettent le couvert à la 30ème minute, long dégagement de Julien, P.Hervalet prolonge de la tête sur A.Duhamel qui prend de vitesse son garde du corps et d'un tir croisé va mettre le ballon au pied du poteau pour le 2ème but, 0 à 2.
Mais les locaux ne sont pas au bout de leur peine, 46ème minute action collective des Dockers et une nouvelle fois P.Hervalet gagne son duel de la tête pour offrir à A.Duhamel l'occasion de marquer le 3ème but Havrais et de s'offrir le coup du chapeau, 0 à 3. score à la pause
Forcement les Franciliens sont obligés de hausser le ton et se ruent à l'assaut du but Havrais, mais la défense des Dockers fait front avec beaucoup de solidarité et vraiment coup de chapeau aux T.Bailleul, Q.Laguerre, M.Hervalet et A.Letellier. Le milieu de terrain Havrais vient soutenir cette défense et D.Auzou, A.Dragon mettent le bleu de chauffe. Mais les premiers défenseurs sont les attaquants et A.Duhamel et T.Legall font un pressing terrible sur les défenseurs locaux qui ne peuvent renvoyer des ballons propres à leurs équipiers. Ils sont en permanence contrés par ces deux énormes travailleurs et d'ailleurs A.Duhamel demande à sortir car il est complètement exténué. Il est remplacé par le jeune A.Ballin qui va faire exactement le même boulot que son illustre aîné.
Et ça fait vraiment plaisir à tous les dirigeants. D
 
Donc victoire très importante des Dockers, mais connaissant très bien les coachs je suis certain qu'ils vont recadrer les  joueurs pour que ces derniers ne tombent pas dans la griserie. Et nous recevrons nos amis Franciliens le 14 mars avec respect et méfiance. Quant à moi "JOSAS" pas croire à un tel résultat (mauvais calembour, mais il fallait que je le place) victoire du RCPH 3 à 0. RF
 
USPEG Marseille - EXPOGRAPH Vanves: (0-0)
Un bon match nul, 0-0, chez nos amis Marseillais, équipe solide, rugueuse, mais toujours dans le souci de bien jouer. Une défaite était synonyme d'élimination et, pour ce match, nos joueurs ont retrouvé leur esprit conquérant, leur envie et leur solidarité.
Seule la chance n'était pas encore au rendez-vous et le score aurait pu être de 5 buts à 3 pour nos couleurs. Le mois de Mars sera capital et une victoire en retour contre Marseille le 14 mars nous permettrait probablement de se rapprocher des deux premières places qualificatives pour le tour prochain. Un nouveau départ semble prendre forme.
Alors, nous aurons besoin des Vanvéens pour nous aider à passer ce nouveau cap et nous supporter.
Venez nombreux le samedi 14 mars prochain, coup d’envoi de la rencontre à 15h00.
Forza Expograph !
Jean Royer, le p’tit rapporteur toujours optimiste d'Expograph !
 
CN3EXPOGRAPH1 CN3EXPOGRAPHEQUIPE
 
 
Groupe D
AS ORANGE – CGAP Lille : (2-2)
Les orangistes auraient dû tuer ce match au bout de 20 minutes. Malheureusement la frappe sur la barre lilloise les privait d’un break à 2-0 en comptant la première réalisation du début du match. Et comme, sur une boulette (passe trop molle en retrait) (42ème), et sur un superbe coup-franc pleine lucarne (45ème), les visiteurs avaient inscrits deux buts coup sur coup, le score à la pause n’était pas du tout celui espéré (1-2).
LILLEBADIERERAGOTCes deux buts ont été inscrits par Faycal NINI, qui figurait dans l’effectif professionnel du LOSC en 2009 avant de jouer en Ligue 1 à CHYPRE. A noter  aussi l’excellente prestation du n°10 et capitaine des lillois qui évoluait à 1ère Division Belge avec TOURNAI il y a quelques années. Enfin le grand et très bon gardien Maxime AGUEH a participé à la Coupe d’Afrique des Nations en 2004 avec son pays, le BENIN. Les lillois possèdent un très bel effectif.
 
Dès l’entame de la 2ème période, le petit Sony, fraîchement entré en jeu, égalisait suite à un joli une-deux mais malgré leur domination et une énorme occasion orangiste de l’emporter à 3 minutes de la fin, on en restait sur ce nul très satisfaisant pour les nordistes avant le match retour la semaine prochaine à Lille.
 
 
Compte rendu vu de Lille :
Pour cette troisième journée du Championnat National, nous nous déplaçons chez le leader de notre groupe. Gianni blessé, c’est Fayçal NINI qui le remplace à la pointe de l’attaque. Dès le coup d’envoi, les locaux mettent la pression mais nos joueurs gèrent et répondent au défi physique (l’équipe locale ayant dans ses rangs de nombreux joueurs de grand gabarit).
 
Ils se procurent ainsi plusieurs occasions mais Max est à la parade jusqu'à la 7ème minute ou leur N°9 à la réception d’un centre d’une reprise de volée imparable ouvre le score : 1 / 0, Max ayant devant lui un rideau de joueurs, n’a pas vu le ballon arriver. Notre portier durant les vingt première minutes de cette partie multiplie les arrêts et les parades empêchant ainsi les locaux de prendre un net avantage puis petit à petit, les hommes de coach Nénesse reprennent du poil de la bête, se procurent à leur tour quelques occasions par Fayçal et Kader SOLTANI, tentatives qui restent stériles jusqu'à la 42ème minute ou bénéficiant d’un coup franc que tire leur portier pour son N°3, ce dernier voyant Fayçal arriver sur lui remet pour son gardien mais trop « mollement » et notre homme peut récupérer la balle, contourner le goal et égaliser : 1 / 1.
fAYCALNINIContinuant de presser les adversaires, nos joueurs ne lâchent rien, c’est ainsi que Fayçal (cf photo ci-contre) à la réception d’une belle passe en profondeur de Karim reprend de volée, le gardien détourne en corner qui ne donnera rien. Peu après, Fayçal intenable est fauché juste à l’angle de la surface, il tire lui-même le coup franc magistralement le gardien est lobé et le ballon en ricochant termine sa course au fond des filets : 1 / 2 à la 45ème.
 
Dès la reprise de la seconde période, les locaux démarre sur le même rythme qu’ils ont commencés la première, et sur un contre rapidement mené, leur N°13 entré en jeu de temps auparavant se faufilant à travers notre défense ramène les deux formations à égalité : 2 / 2 à la 50ème. Toute cette seconde période sera un copier-coller de la première : domination de l’équipe locale durant les trente première minute s le dernier quart d’heure sera à mettre à notre actif.
Les deux formations auront chacune des occasions de prendre l’avantage sur l’autre mais les gardiens en dernier rempart empêcheront le score d’évoluer jusqu’au coup de sifflet final.
 
Félicitations aux hommes de coach Nénesse pour leur prestation face à un redoutable adversaire. Tout le monde s’est retrouvé après la douche à la réception de qualité qu’avaient organisée les dirigeants locaux, un grand merci à eux et rendez-vous fût donné dans quinze jours pour le match retour au Stadium.
 
EMH Allauch – METRO RER LA Paris : (3-0)
Rédacteur : Jean-Luc CALLE (METRO RER LA)
Levée depuis 5h du matin, l'équipe du RER LIGNE A se présente sur le terrain d'Allauch avec la fatigue du trajet dans les jambes. Dès le début de la rencontre, on a compris qu'elle n'avait pas les moyens physiques pour répondre au défi qu'avait lancé les joueurs d'Allauch. Et très justement  les locaux ouvraient  la marque à la 6éme et la doublaient à la 17éme.
La bataille du milieu était remportée par les joueurs d'Allauch, ce qui a obligé  l'entraineur du RER de changer son plan tactique en repositionnant certains joueurs afin de  stabiliser son jeu ce qui lui a permis d'avoir 2 belles occasions ou le goal d'Allauch a dû sortir deux belles parades pour éviter le retour au score du RER.
 
C'était le tournant du match. Les 2 équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 2-0. A son retour, coup dur pour l'équipe du RER : le stoppeur victime de vomissements a dû laisser sa place ce qui perturbait les changements prévus. Comme en première mi-temps, les joueurs locaux maintenaient un rythme très soutenu et les joueurs du RER ont fini par craquer à la 53éme en encaissant un 3eme but fatal qui annihile les espoirs de revenir dans la partie.
Mais les malheurs de l'équipe du RER ne s’arrêtaient pas là. Après avoir changé à la 51eme son milieu gauche pour apporter un peu plus de punch, celui-ci se blesse alors que tous les changements étaient déjà faits. Et pour enfoncer tous les espoirs de marquer au moins un but, le libéro du RER sur une faute sifflée en sa faveur (70ème) explose de rage, ce qui lui vaut un deuxième carton jaune synonyme d'expulsion. Malgré tous ces déboires l'équipe du RER a su se resserrer et a produit un meilleur jeu pour ne pas encaisser d'autre but.
Le match s'est déroulé dans un bon esprit et l'accueil fut excellent 
 
Articles des 27 Février et 2 Mars du joiurnal LA MARSEILLAISE :
 
CN3LARSEILLAISEAVANT
crlamarseillaise
 
 
 
Les classements :
CLASSCN3
 
 
Photos et éléments extraits des sites :
http://www.footcgp59.com/page_5.htm
http://marseille-football.asptt.com/actualites/championnat-national-f-e-3-eme-journee/#more-1220
http://expograph-vanves.footeo.com/actualite/2015/03/02/expograph-toujours-en-vie.html
http://factofrance-football-entreprise.footeo.com/galeries-photo.html