CN : Le dernier carré !

  • Written by Daniel
CNCACLENTETE
Pour cette édition 2014/2015, il n’y aura pas, comment l’année dernière, de finale 100% marseillaise ou 100% parisienne. La faute aux dockers du RC Port du Havre qui ont fait tomber le champion de DH Méditerranée de la saison dernière : EUROCOPTER Marignane après un match que leur jeune effectif, bien encadré, a parfaitement maîtrisé. Seul hic pour les joueurs de Michel CATELAIN, c’est, qu’en demi-finale, le 16 Mai, ils vont devoir reprendre la route de Marseille pour la troisième fois après avoir joué l’USPEG, EUROCOPTER Marignane et donc prochainement EMH Allauch.
Difficile de faire un pronostic pour cette rencontre mais le fait de devoir jouer la finale à domicile (d’après les éléments fournis par la FFF qui restent cependant à confirmer) devrait motiver ces deux belles équipes. Les joueurs d’Allauch ont été impressionnants chez le finaliste de l’an dernier inscrivant quatre buts à l’extérieur et devant, c’est à remarquer, un nombreux public.
CACL a écarté le CH Amiens ce qui lui donnera l’occasion de défier l’AS ORANGE pour une place en finale.
Les orangistes ont eu beaucoup de difficultés pour se débarrasser de FACTOFRANCE Paris, une équipe du championnat du samedi matin qui possède un très bel effectif qui plus est d’une grande motivation. Bravo à cette équipe pour ce superbe parcours.
Les prolongations ont été fatales aux joueurs du Président HEMERY, leur état de fatigue ne leur ayant pas permis de maintenir le rythme soutenu qu’ils avaient imprimé au match. L’AS ORANGE est donc passée par la petite porte mais la prochaine, celle de la finale est loin d’être évidente, les joueurs du CACL ayant montré, en Championnat National, de belles qualités.    
1/2 finales le 16 Mai :
EMH Allauch - RC Port du Havre
CACL Villejuif - AS ORANGE Issy
 
 
EUROCOPTER Marignane – RC PORT le Havre : (1-2)
Rédacteur : Robert FERRY (RCPH)
TERRAIN : PLAINE DE JEUX NOTRE DAME 2
AVENUE JEAN LOUIS CALDERON - ST VICTORET - 13700 MARIGNANE
SURFACE DE JEU :
Gazon synthétique

OFFICIELS :
Arbitre centre : LANDRY REMI
Arbitre assistant 1 : MAIRY JULIEN
Arbitre assistant 2 : ARSIC GRADIMIR
Délégué principal : FUHRER FRANCK
LE RCPH EN DEMI-FINALE
Les coachs du RCPH sont d'un culot monstre, pour ce quart de finale du championnat de France : c'est tout simplement 8 joueurs âgés entre 18 et 24 ans qu'ils alignent sur la feuille de match pour rencontrer une grosse cylindrée du foot entreprise, j'ai nommé Eurocopter Marignane. Et justement dès le début du match, les Havrais font admirer une technique collective remarquable et les locaux vont devenir de simples spectateurs (mais pas pour longtemps). Et d'ailleurs à la 10ème minute P.Hervalet donne le ballon à A.Duhamel qui décale D.Auzou et ce dernier ouvre le score d'une frappe d'une précision chirurgicale, 0 à 1.
 
La réaction des locaux va être cinglante deux minutes après ce but, pour sa 1ère incursion dans le camp Havrais G.Simonis fait des misères à son vis à vis, déborde, ballon en retrait pour D.Segouat qui égalise, belle action et 1 à 1 c'est tellement simple. Les joueurs locaux vont maintenant prendre le match à bras le corps et prouver qu'ils ne sont pas des faire-valoir. Le match est agréable entre deux belles équipes, EUROCOPTER attaque en permanence, domine un peu les Dockers, mais la défense Havraise fait front et il faut bien admettre que J.Villain n'a jamais été en danger et c'est sur ce score que survient la pause 1 à 1.
 
Les mêmes acteurs sont présents pour le début des hostilités de la seconde période, et pendant 20 minutes les Marignanais vont pousser et ils vont se créer des situations délicates à gérer pour la défense Havraise où la charnière centrale des jeunots Q.Laguerre et A.Letellier fait preuve d'une solidité remarquable. Et malgré les efforts de D.Tazit, D.Manelli ou autre F.Gleize, EUROCOPTER ne trouve pas l'ouverture. Le RCPH ne rompt pas et pendant ces moments délicats, il faut noter l'efficace travail défensif des P.Hervalet, A.Dragon et du capitaine exemplaire L.Bouquet. Et petit à petit les Havrais vont desserrer l'étreinte des locaux et vont tirer un premier coup de semonce à la 68ème minute ; corner, tête piquée de L.Bouquet, le gardien J.Persico repousse par un excellent reflexe et de nouveau tête de Logan qui passe de peu à côté. Les Marignanais commencent à fatiguer sous les coups de boutoir des Havrais et à la 75ème minute, sur coup franc à 30 mètres, A.Letellier expédie un exocet qui s'écrase sous la barre transversale, mais le ballon ne rentre pas (je ne sais pas si le gardien touche le ballon).
 
Les locaux ne sortent plus de leur camp, perdent les duels et à la 84ème minute P.Hervalet, gros match hier de ce jeune joueur, sert idéalement A.Duhamel qui lobe le gardien et A.Ballin surgit et marque le deuxième but Havrais dans une explosion de joie chez les Havrais : 1 à 2. Les joueurs de S.Testa sont obligés de sortir, le RCPH en profite et va avoir 3 énormes occasions de tuer le match.
L'arbitre accorde 5 minutes de temps additionnel, 92ème P.Hervalet part seul au but mais son tir est repoussé par le gardien, 93ème. A.Duhamel, à 10 mètres, met le ballon dans les nuages et à la 94ème frappe au ras du poteau, chaud dans le camp local, et l'arbitre siffle la fin du match dans une euphorie bien compréhensible pour les Havrais. Victoire du RCPH 2 à 1. Merci au Président Thierry Dufour pour la sympathique réception d'après match.
 
cnaspttmarseillepublicASPTT Marseille – EMH Allauch (1-4)
 
Samedi 25 avril au stade Arsène MANELLI, deux équipes de la Ligue Méditerranée s’affrontent pour ce quart de finale du championnat national de football entreprise, deux équipes qui se connaissent bien et qui occupent les premières places du classement en DH.
 
Devant un public venu nombreux, c’est l’équipe d’Allauch qui se montre plus volontaire et dès la 14ème minute sur une très belle action collective ouvre la marque par son n° 9.
 
 
 Il ne faut pas bien attendre pour voir l’égalisation, à la 22ème minute par le n°10 de l’ASPTT Marseille sur un tir dévié par un défenseur. Mais pratiquement 3 minutes plus tard Allauch reprend l’avantage  par son n°11, un but qui assomme littéralement les marseillais.
 
cnaspttmarseilleequipe cnallauchequipe
   
 
 
cnalauch2
 
A la reprise Allauch se montre toujours plus déterminé et sur un dégagement tardif du gardien marseillais le n°10 récupère le ballon sur le côté droit et marque dans le but vide, 3 – 1 à la 60ème minute. Deux minute plus tard encore le n°10 et capitaine d’Allauch fait un festival dans la défense adverse et ne laisse aucune chance au gardien pour inscrire le 4ème but de cette rencontre.
L’aventure s’arrête ici pour l’ASPTT Marseille.
Souhaitons une bonne continuation à l’équipe d’Allauch, seule et dernière équipe représentant la ligue Méditerranée dans cette compétition.
Un grand merci à tout le public venu nombreux  encourager notre équipe tout au long de cette compétition.
 
 AS ORANGE Issy – FACTOFRANCE Paris (3-0 après prolongations)
Le compte rendu de FACTOFRANCE
Rédacteur : Jean-Paul HEMERY
 
Voici le quart de finale tant attendu. nous nous sommes préparés et avons fait des choix cruels au moment de la compo . car nous avons des critères physiques à prendre en compte pour rencontrer des joueurs entrainés et rapides. nous alignons une équipe solide mais suite aux blessures de nos latéraux et notre maigre effectif nous n’avons pas d’attaquants sur le banc. nous faisons une bonne entame et très vite un déboulé de mori qui centre et la reprise de greg passe tout près du poteau. le jeu est quasi égal et on ne voit pas pas de grosses différences. nous avons mêmes plus d’occasions de buts. notre défense résiste bien au centre avec Azzel et Bouba et nos latéraux Hadel et Mehdi très sollicités mais pas de problèmes. Idrissa fait un gros match au milieu , Ayache et Jaoued s’imposent , nos ailiers sont très dangereux , seul problème Charly un peu seul en pointe n’a pas de soutien pour jouer en pivot. il ne pèsera pas sur la défense mais toujours bien placé pour reprendre des centres. notre gardien arrête tout. à la mi temps grosse surprise pas de buts. nous faisons notre meilleur match car nous rencontrons la meilleure équipe. en face ça joue mieux collectivement à une touche de balle mais les tireurs sont gênés et  jamais en bonne position. car on se bat sur tous les ballons mais on va le payer bientôt.
Mori monte moins , greg défends pour aider hadel. on reculent un peu. il faudrait faire rentrer deux flèches en attaque pour faire la diff mais on a que des défenseurs. à  la 75em Karim remplace Ayache blessé et fait une bonne rentrée. les occasions de fin de matchs seront pour nous avec greg qui tire à coté du but vide et surtout perd un face à face à la 85em à cause d’une pichenette trop compliquée. il faut dire que leur gardien est très fort. il est très sollicité dans les 5 dernières minutes .on fait le siège des buts d’Orange avec plusieurs corners. Idrissa récupere la balle à l’entrée de la surface ,il met une frappe de mule cadrée que le gardien détourne encore une fois. c’était le ko si on marquait. prolongations. la fatigue est des deux cotés mais un peu plus chez nous. 104 em un joueur qui venait de rentrer profite d’une glissade d’un défenseur , décoche un tir tendu, notre gardien est masqué. but. mi temps. on est pas assommés et on se bats toujours, on sort Hadel pour Yannick. puis Jaoued pour Drame. d’autres voudrait sortir , ils ne peuvent plus courir. et Bouba qui avait été exemplaire mets le pied sur une attaquant. il est dans la surface. pénalty.  2 à 0. la messe est dite.
A la 119 em on en prend un troisieme sur un centre et une reprise face au but la defense n’est plus la. on a raté le coche en fin de match et la prolongation était en trop pour nous. personne ne nous attendait à ce niveau et les adversaires se sont posés beaucoup de questions sur cette équipe qui ne s’entraine pas et qui fait preuve de beaucoup de cohésion et surtout d’envie. ma plus belle récompense à defaut de victoire ce sont les cris de joies des joueurs d’Orange quant ils ont marqués le premier but. tout content de mettre un but à Factofrance. c’est une preuve de respect. le match était très correct malgré la tension, pas de cartons. nous avons accepté le verdict sportif. Orange a eu chaud mais mérite sa place en demi. c’est une belle équipe et toujours cet accueil chaleureux pour l’après match.
nous allons nous reconcentrer sur le championnat pour viser le titre après cette belle aventure de coupe de France.
merci à toute l’équipe pour cette performance.
 
 
FACTACTIONBLARGE2
 
CACL – CH Amiens (2-1)
Le CACL a battu une très belle équipe d'Amiens.
Les buts ont été marqués à la 38ème par Guillaume et à la 80ème par Hamid.
Les joueurs d'Amiens ont eu la possession de balle sans pour autant être vraiment réalistes.
Les 15 joueurs du CACL ont fait preuve d'un bel état d'esprit et d'une grande solidarité pour remporter ce match.
Nous sommes fièrs de notre parcours et cette 1/2 finale est historique pour les joueurs et pour le CACL.
Nous dédions cette victoire à la mémoire d’Alain et à sa famille.
Nous sommes honorés de rencontrer le favori de cette compétition Orange.
 
CNCACLSALAM  
 
Photos et éléments extraits des sites :