Championnat National (32èmes) : hécatombe parisienne !

  • Written by Daniel
cnnordon
 
Photo ci-dessus : NORDON Nancy
 
 22 clubs franciliens étaient engagés, sur les 64 présents, soit pratiquement un record. A l’issue de cette journée, le bilan final est surprenant et calamiteux puisque seuls 7 clubs se sont qualifiés, dont 5 de DH, pour les 16èmes de finale.
Six clubs de DH ont été éliminés, majoritairement lors de déplacements en province où la douceur de la météo est allée de pair avec la dureté des résultats.
EXPOGRAPH Vanves, APSAP E ROUX, ELM LEBLANC, CHI Poissy, APSAP VILLE PARIS en province et ASPTT Champigny, à domicile contre les clermontois de Guicou (Medicale Plus), ont cédé, certes, de très peu dans la plupart des cas, mais suffisamment pour se voir barrer la route du titre national.
 
IBM Paris, club du Championnat du Samedi Matin, a réalisé l’exploit de sortir les corses de VADDINCA et sera donc le petit poucet de la compétition. (Tirage à la FFF le 12 Novembre à confirmer). Autre petit poucet, l’Opéra de Bordeaux, club que nous présentions la semaine dernière sur le site (http://asorange.fr/index.php/actualites/entretiens/1366-opera), qui jouera les 16èmes après avoir pulvérisé (6-0) les auvergnats de EUROFOOT Lempdes, ville berceau de la 2CV, la célèbre ‘’deudeuche’’ pour les nostalgiques.
 
Le match OF THE DAY a eu lieu au Petit Quevilly, en banlieue de Rouen, où tout s’est joué aux tirs aux buts après un score prolifique de 3-3. Ce derby entre Robert MASSELIN Rouen et US TCA Rouen, deux équipes de tête de la DH Normandie a tenu toutes ses promesses. Et dans 10 jours, le 21 Novembre, Robert MASSELIN, 3ème, avec un match en retard, recevra US TCA Rouen, leader, en championnat pour une belle revanche et pour évacuer la déception de son élimination. 
 
Pour la Banque de France, AS AIR, NIKE, ASPTT Chambourcy et l’AS ORANGE, les cinq derniers clubs de DH parisiens qualifiés, le suspense a été réduit rapidement, 22 buts ayant été inscrits par ces équipes.
 
Les nancéens de NORDON, dont l’entreprise est spécialisée dans la tuyauterie industrielle, a bouché la route des commerçants de Belfort grâce à une séance de tirs au but au sujet de laquelle elle peut remercier son gardien auteur de trois parades décisives. Le match, avec des occasions de chaque côté, une barre transversale pour NORDON et des bons sauvetages de gardiens, a été plutôt équilibré (0-0 et 1-3 tab).
 
 
CNNORDON3
 
 
CNNORDON4
 
Commerçants Belfort - NORDON Nancy
 
Du côté d’Allauch, les choses se sont passées chaudement sur le terrain au coup de sifflet final, les locaux d’EMH Allauch, finalistes l’an dernier et ambitieux, ayant cédé sur deux buts en deuxième mi-temps après pourtant mené au score à la pause (1-2). D’après nos échos, EUROCOPTER Marignane a su faire déjouer les locaux avant de porter l’estocade.  
 
ACCENTURE Paris (Samedi matin) a fait un long et sympathique voyage sur l’Ile de Beauté, chez OCANA mais les joueurs des Entreprises Ocannaises, au nord d’Ajaccio, de Titi AGOSTINI sont finalement parvenus à leur fin en s’imposant pendant les prolongations. Ils seront les derniers représentants corses lors du prochain tour.(cf photo ci-dessous)
 
cnocana
 
cncrocana
 
TALANT 911, dernier club rescapé de Bourgogne et jeune association de la région qui possède aussi une excellente équipe de futsal, a cédé face aux ardennais de l’Entente Charleville Mézières bien plus rodés qu’eux au niveau national (1-6).
 
TALANT911
 
TALANT 911
 
Un but de Samir HAMDANE à l’heure de jeu et à la réception d’un centre en retrait, a permis aux Hospitaliers de Valenciennes de se qualifier chez les bretons de OUEST France Rennes.(cf cr ci-dessous)
 
CNHOSPVALENCIENNES1
CNHOSPVALENCIENNES2
 
La Ligue RHONE-ALPES, où le Football Entreprise mériterait d’avoir une meilleur place et visibilité, aura un représentant au prochain tour, ce dont il faut se réjouir. L’ASCUL Lyon a en effet éliminé ELM Leblanc (2-1) un club de DH parisien qui ne sera évidemment, et c’est compréhensible, pas du même avis que nous. (cf compte rendu ci-dessous)
 
Plusieurs clubs de la région bordelaise seront donc au rendez-vous des 16èmes dont SECUCAF Bordeaux qui s’est facilement imposé à MAAF Chauray près de NIORT grâce à un but, en particuler, de l’ancien de la Banque de France et de Chambourcy, Nenad JOVANOVIC.
 
cnsecucaf
 
MAAF Chauray - SECUCAF Bordeaux
 

ASL Lyon - ELM Leblanc (2-1)

LSM s’invite en 1/16èmes

Ce samedi 7 novembre s’est tenue sur le terrain Honneur du Clos Layat la rencontre de 32èmes de Finale de Coupe de France Entreprise opposant les protègés de Pascal CHOLLIER de Lyon Sport Métropole à l’équipe Parisienne d’ELM Leblanc. Affiche, terrain et soleil : tous les ingrédients étaient réunis pour assister à un beau match de football.

Majid à la baguette
Les locaux entamaient la partie pied au plancher en prenant assez rapidement le contrôle du jeu, sans pour autant être particulièrement dangereux dans la zone de vérité. Les Parisiens, dont l’entame de match souffrait sans doute de leur déplacement matinal, allaient être sanctionnés sur une phase arrêtée. D’un maitre coup-franc, « Gérard Majax » Majid allaient enlever la toile dans la lucarne gauche du but, pour l’ouverture du score qui laissait le gardien adverse aussi stoïque qu’impuissant. Le réveil était alors sonné pour des Parisiens jusque-là inoffensifs et qui dont l’organisation se mettait peu à peu en place. La mi-temps était finalement atteinte sans encombre malgré quelques sueurs froides dans la défense Lyonnaise, non concrétisées par des attaquants adverses peu inspirés.

Rachid et Habib s’arrachent
µLe retour des vestiaires était à l’avantage des visiteurs, mais leur possession de balle stérile allait être à nouveau refroidie par un but d’Habib qui reprenait rageusement d’un tacle glissé un centre de Rachid, qui s’était bien arraché sur son côté gauche.

Les visiteurs reviennent dans le match
Se ruant à l’attaque, les Jaune et Noir finissaient par réduire l’écart à 15 min de la fin du match. Tonton Pic dans un excès d’engagement, taclait sévèrement le N° 9 qui s’écroulait dans la surface. Le pénalty était indiscutable et permettait aux Parisiens de revenir au score.

Malgré les derniers efforts Parisiens, c’est LSM qui aurait pu aggraver le score sur un lob astucieux de notre charcutier local Karim, mais sa tentative passait juste au-dessus de la barre transversale. Les deux équipes se sont séparées sur cette victoire de LSM (cf photo ci-dessous) qui se qualifie donc pour le tour suivant. A l’issue du match, les joueurs et supporters ont partagé une agréable réception offerte par le club.

CNX

 
Gendarmerie Rosny – RC Port du Havre : (0-3)
C’est avec méfiance, que les Havrais arrivent en région Parisienne pour jouer contre le club de la Gendarmerie de ROSNY pour les 1/32èmes de finales du championnat de France de football entreprise. Méfiance car la 1ère série de la Ligue de Paris est composée d’excellentes équipes et de joueurs tout aussi remarquables. Les Havrais sont les premiers à l’offensive et Anthony échoue de peu dès la première minute, les gendarmes répondent aussitôt et sur la première incursion le tir de l’attaquant local rase le poteau de Julien. Frissons pour la délégation Havraise. Mais le RCPH avec son collectif prend le match à son compte et ouvre le score à la 12ème minute quand T.Legall sert idéalement A.Letellier dans les 16.50 m et le tir de ce dernier ne laisse aucune chance au gardien, 0 à 1.
Les Franciliens font admirer une technique individuelle de qualité et à ce jeu E.Dranebois, D.Cissé et T.Cissé se mettent en évidence, mais sans danger pour la défense Havraise. Après le 1er but normand, va commencer la symphonie des occasions perdues par les Dockers. C’est tout simplement incroyable ce manque de finition de nos attaquants, vraiment du gâchis et ça devient lancinant. Pourtant à la 33ème minute, transversale d’Alex pour A.Duhamel à la réception pour le 2ème but Havrais, 0 à 2. Score à la pause.
Dès le début de la second période, à la 47ème minute, B.Pellerin avec talent, efface 2 adversaires dans la surface de réparation et pense avoir trouvé la route de Compostelle, mais hélas  va simplement trouver les bras de E.Emoulan le gardien Rosnéens tout heureux de ce manque de réalisme.Vraiment rageant !!.
Et il faut attendre la 64ème minute pour le 3ème but Havrais, but libérateur, centre de T.Dial et A.Duhamel marque d’une jolie reprise, 0 à 3. Ensuite le jeu devient insipide, à croire que les Havrais ont ralenti le jeu pour ne pas se faire prendre par le radar pour excès de vitesse. J.Villain notre gardien va devoir se mettre en évidence sur un tir de notre défenseur B.Lannoy contre son camp pour éviter un magnifique csc. Brian qui a marqué la semaine dernière avec notre équipe réserve doit être gagné par la douce euphorie du buteur. A part cette anecdote de jeu, rien de bien dangereux pour les défenses et tout ce petit monde se contente de ce résultat, il est vrai que le plus important dans ce genre de match ou le couperet tombe avec une élimination directe est la victoire. Mais franchement cette seconde période est à oublier. Victoire du RCPH 3 à 0.   Robert FERRY
 
SEXTANT AVIONIQUE Bordeaux – EXPOGRAPH Vanves (2-1)
CEXPOGRAPH avait, semble-t-il, fait le plus dur en ouvrant le score dès la 2ème minute chez les bordelais de Sextant Avionique. Le penalty du break manqué à la 10ème minute a malheureusement pesé lourd dans la balance finale car cet échec a fait dérailler la machine bien que le score soit toujours en leur faveur à la pause. Malgré la belle pelouse, les joueurs d’Expograph n’ont pas réussi à imposer leur rythme et ont encaissé deux buts d’une équipe certes courageuse mais inférieure au niveau technique. Le but de la victoire bordelaise a été marqué à, deux minutes du terme du match.
 
OPERA NATIONAL BORDEAUX - EUROFOOT Lempdes (6-0)
 
Grand soleil, forte chaleur, public nombreux et le stade de Romainville pouvait servir de cadre idéal au démarrage de cette rencontre de 32eme de finale du foot entreprise en ce samedi après midi.
La jeune equipe de l'Opéra qui n'en finit plus de monter en puissance en Aquitaine accueillait ainsi une équipe de DH Auvergne pleine d'ambition.
 La partie fut ainsi précédée d'un minute de silence en la mémoire de Mr Yves Binet, dirigeant historique de l'AS Orange, champion national du foot entreprise en titre, disparu subitement samedi dernier. Puis c'est Richard Cartier, l'emblématique capitaine de l'Opéra et ancien joueur du B.A.C. qui donnait le coup d'envoi ficitf de ce match.
 
Pour ces deux équipes habituées des matchs nocturnes, la chaleur pouvait etre un handicap certains. Et meme si le rythme ne fut pas d'une intensité énorme, c'est le blancs de l'Opéra qui dominèrent les débats de la première mi-temps. Ainsi, dès la 16eme minute, le jeune Theretz, d'origine Belge et ayant autrefois joué au Bayern, ouvrait ainsi la marque d'un magnifique enroulé du droit depuis l'entré de la surface, avant d'offrir un centre millimétré , 10 mn plus tard,  au renard Sabri Sehli qui permettait à l'ONB d'aller se rafraichir pour la pause bienvenue avec deux buts d'avance.
 
A la reprise, l'Opéra avait visiblement décidé d'accelerer et acculait les bleus clermontois devant leur surface. Ces derniers heroiques tenaient bon et repoussaient l'échéance. Changement d'attaque à la 1/2 heure de jeu pour les blanc, et le nouvel entrant Seguin profitait de l'usure des adversaires pour signer un doublé, dont une premiere réalisation suite à un temps de jeu de 8 passes a une touche de balle. C'en était trop pour des clermontois resignés qui allaient lacher la partie et permettre ainsi au toujours vert Faure de placer une tête en pole position et au rusé Sehli de doubler son capital grace a un coup franc limpide et lumineux dans la lucarne opposée.
6/0 score final.
 
Très bon arbitrage de Mr Larbre au centre assisté de messieurs Polaszeck et Aubrun à la touche et de Mr Debinski délégué.
A noter également parmi le public d'environ 150 personnes, la présence lors du match et de la reception buccolique qui s'en suivi, de Mr Nteytout, adjoint aux sports de la ville de Pessac, de Mr P Soubabère president du district de Bordeaux et de Mr Chauvin, président, et l'ensemble de la commission foot diversifié de la ligue d'aquitaine, ainsi que Mr Grandcoing responsable des festivités.
A noter la douce et belle journée du foot entreprise aquitain puisque présentant 4 équipes qualifiées sur 4 participantes. Historique !
Félicitations donc au CHR, a la Sécucaf, à l'Opéra et a Sextant.
 
La compo Opéra :
Balle - Tauzin- Laurent- Pascaud (cap)- Nougaro (Wolters 60eme) - Mercadié - Kabangu - Theretz (Blais 80eme)- Faure - Sehli -Bertheas (Seguin 60eme)
Non utilisés : Coquerel et Schwalm
Coach : Mandement
Staff : Lalloz - simon - Baud - Lesault
 
EUROFOOT OPERA
 EUROFOOT Lempdes et Opéra National de Bordeaux avant le match
 
Gaziers Paris – ASPTT Chambourcy (1-3)
L'ASPTT Chambourcy se déplaçait chez les Gaziers de Paris (DHR) à La Plaine Saint Denis et malgré le score net, tout ne fût pas parfait dans la gestion du match. L’essentiel est cependant fait grâce au meilleur buteur de DH parisienne Naïck Cramer et Nico Gaudier auteur d’un doublé. Menant 3-0 à la pause, les camboriciens ont encaissé un but des courageux locaux mais leur qualification était assurée.
 
CNRMOUSSA2AS ORANGE – Hôpital Reignier Rennes (6-0)
Les rennais ont vendu chèrement leur peau mais l’écart technique était trop important face aux orangistes, en regain de forme, après leur cuisant revers à Chambourcy en championnat.
 
Les deux équipes ont fourni un match agréable dans un excellent esprit, la victoire des locaux étant évidemment dédiée par ces derniers à Yves BINET décédé il y a quelques jours.
 
 
 
 
 
 
Réaction de Frédéric JUMEL, responsable de l’équipe rennaise :’’ Mes gars ont été heureux de partager ce match avec vous. Un énorme décalage mais ils ont apprécié de jouer contre une équipe d’un tel niveau. Pour ma part, je tiens à rajouter votre qualité sur le plan humain. Ca nous réconcilie avec le beau jeu et l’état d’esprit du foot Entreprise, corpo ! ‘’
 
 
En 16èmes de finale, seront sur la ligne de départ 7 équipes parisiennes (5 DH, 1 DHR et 1 samedi matin), quatre équipes de Bordeaux et des clubs, certains nouveaux, des quatre coins de la France. Ce qui laisse augurer des 16èmes de finale inédits et très ouverts et surtout décisifs car qualificatifs pour la phase de poules.
 
 
cntoac
 
TOAC Toulouse
 
Photo été éléments extraits de :