Suspense à tous niveaux !

  • Written by Daniel
CN5SEZCUJUJUSORIN 
 
 
Cinq équipes sont désormais connues pour les ¼ de finale du 23 Avril. Mais le suspense restera entier jusqu’au à la dernière minute de la 6ème journée en ce qui concerne les 3 dernières places à prendre mais aussi pour les classements des deux premiers dans les 4 poules.
Le RC Port du Havre a perdu son gardien de but international Julien VILAIN, curieusement expulsé contre Talence mais aura, comme l’ASPTT Chambourcy et NIKE Paris, le privilège de recevoir en 1/4 de finale.
L’indécision est totale dans tous les groupes et bien malin celui qui pourra pronostiquer le tableau des ¼ de finale.
 
cntableauDans le groupe A, les hospitaliers d’Amiens, avec un point d’avance, et la Banque de France, se disputeront à distance le 2ème ticket du groupe, alors que dans le groupe B, NORDON Nancy devra vaincre NIKE en espérant que USTCAR Rouen ne l’emporte pas à Valenciennes.
 
Les normands sont en ballotage favorable mais….
A ce jour, ces deux équipes sont à égalité de points.
 
Dans le groupe C, sans faire injure aux deux autres équipes du groupe, les regards seront tournés vers Lyon ou LSM METROPOLE sera dans l’obligation de battre SECUCAF Bordeaux pour se qualifier.
 
Enfin le sort du groupe, D se jouera à Toulouse où les locaux, à égalité de points avec ORANGE, devront s’imposer pour éviter une 2ème place qui les conduirait chez les Dockers havrais au tour suivant.
 
Un nul suffira à l’AS ORANGE, déjà qualifiée, pour recevoir en ¼ de finale.
 
 
 
 
 
 
 
 
Poule A
RC Port du Havre - CHR Talence (4-1)
Pour avoir la certitude de se qualifier et surtout de finir premier, pour recevoir à la maison, le RCPH avait l’obligation de gagner ce match contre TALENCE, mais ce ne fût pas si simple. Pourtant les locaux vont commencer la rencontre avec le pied sur l’accélérateur, le jeu des Dockers est très collectif, vif, à une touche de balle et ça va vite sur ce merveilleux synthétique du Polygone, mais la défense des Aquitains fait front avec une grande qualité. Et ce qui est bizarre dans ce match, où les Dockers dominent, hormis une belle frappe de F.Billaud qui va s’écraser sur le poteau de E.Lassep , les deux goals pouvaient à la pause ranger leurs affaires tranquillement dans leurs sacs, ça ne devait pas sentir la sueur.
Les occasions sont rares, il faut admettre aussi que les joueurs de TALENCE étaient en permanence 10 dans leur surface, mais la qualité première du RCPH est la patience, et à faire courir le ballon et en même temps les joueurs adverses, il est obligé que ces derniers vont se fatiguer et la pause arrive sur ce score de 0 à 0, un peu frustrant pour le RCPH.
 
La seconde période va repartir sur le même rythme, c’est-à-dire de qualité, et au vu de ce match j’aurais aimé voir les décideurs de la FFF où de la Ligue, ces braves gens qui se sont donnés comme priorité la mort de ce remarquable championnat, mais hélas personne à l’horizon. Et tout va changer avec la rentrée d’A.Duhamel, coaching gagnant. En deux occasions Anthony va mettre le feu dans la défense adverse, la troisième action va être la bonne, 62ème minute débordement du buteur Havrais, ballon en retrait et volée de C.Le Quec pour l’ouverture du score 1 à 0. 4 minutes plus tard, Charly Dial avec une frappe de mule dans la surface aggrave la marque, 2 à 0. Et arrive la 88ème minute, sortie de Julien Villain, et comme tous les goals du monde, je dis bien comme tous les goals de tous les clubs, l’ami Julien dégage le ballon des deux poings, se retrouve au sol avec l’attaquant visiteur, et l’arbitre siffle pénalty et carton rouge contre le gardien Havrais. Pas question de disserter sur cette action, j’aurais la vague impression de perdre mon temps, A.Lasserre le joueur de Talence réduit le score, 2 à 1. La réaction des DOCKERS est immédiate, 91ème minute C.Dial part seul comme un grand et ne va laisser aucune chance au goal adverse E.Lassep, 3 à 1. A.Duhamel (à la 94ème minute) passe en revue la défense Bordelaise et va marquer le 4ème but des locaux, 4 à 1. LE RCPH pour son quart de finale recevra donc, où ORANGE où LE TOAC. RF

Banque de France - CH Amiens (1-0)
Le but du solide Bacari FATY, son huitième en Championnat National a donné une victoire précieuse à la Banque de France face aux hospitaliers d’Amiens. Pour se qualifier, les banquiers devront gagner à Talence et espérer que les picards ne battent pas les dockers havrais déjà qualifiés.
 
CN5AMIENSEQUIPECompte rendu du CH Amiens (DEMOULIN Stéphane)(cf photo ci-contre)
Malgré un effectif inédit et amoindri (blessures, maladies, congés), le CHU se déplaçait à Paris Banque de France pour obtenir son billet qualificatif pour les 1/4 de finale. Le match en lui- même fût des plus équilibré avec des actions dangereuses de part et d'autres...toutefois, il nous suffisait d'en concrétiser une seule pour s'assurer la qualification.
 
 
Le dernier geste, la dernière passe ont été des actions inachevées de situation dangereuse devant le but de Banque de France. Côté défensif, mis à part un sauvetage en milieu de deuxième mi-temps sur notre ligne, l'équipe a réalisé une prestation de haute qualité défensive et la différence s'est faite au final dans la gestion du banc des remplaçants où malheureusement nous n'en disposions que d'un...
 
Toutefois, comme on le sait toujours, ne pas concrétiser nos nombreuses actions nous amène souvent à la désillusion, ce qui s'est passé à la 87ème...Jetant nos dernières forces dans la bataille pour arracher ce point du match nul alors que le physique nous manquait terriblement, il s'en est fallu de quelque peu pour parvenir à notre objectif sans l'ultime intervention du gardien de but adverse. Nous étions venus pour se qualifier et nous offrons une occasion aux parisiens de revenir dans la bataille...Dénouement samedi 2 avril
 
CN5BDF2 CN5BDF6
CN5BDFBUT CN5BDFEQUIPE
 
Poule B
US TCAR Rouen – NIKE Paris (0-2)
Grâce à deux buts de Julien Farkas et Jérémy Valet, NIKE a assuré la première place de son groupe et recevra, en ¼ de finale le 2ème de la poule C, soit la SECUCAF Bordeaux ou LSM Lyon.

Hospitaliers VALENCIENNES - NORDON Nancy (0-2)
 
cn5nordon1cn5nordon2
 
Poule C
SECUCAF Bordeaux - ASPTT Chambourcy (2-1)
 
cn5secucaf
 
CN5SECUCAF2 CN5SECULARGE
 
Médicale Clermont Ferrand - LSM Lyon (0-7)
Avec, comme entame un but sur penalty du vétéran Jean-Louis FERNANDES, les lyonnais se sont rapidement mis à l’abri, un doublé de Benji venant tout de suite derrière enfler un score devenu irrattrapable à la pause pour les auvergnats en proie à quelques problèmes actuellement.
Avec cette nette victoire, les lyonnais ont la possibilité de se qualifier pour les ¼ de finale. Condition impérative : battre SECUCAF Bordeaux le 2 Avril à Lyon. Sinon ce sont les bordelais qui passeront.
 
Poule D
AS ORANGE – OCANA Ajaccio (2-1)
 
CNORANGE1 CNORANGELARGE

BOCAGE Marseille – TOAC (1-2)
Extrait du journal LA ¨PROVENCE du 19/3/2016
 
CN5BOCAGEEQUIPE cn5TOACEQUIPE
Entreprises Des regrets et une élimination pour Bocage
Les Marseillais se sont inclinés (2-1) à domicile face aux Toulousains ce samedi après-midi. Le revers de trop...
Battus ce samedi après-midi, les Marseillais sont éliminés de la phase nationale du championnat Entreprises. Photo T.R.
Novices à ce niveau de la compétition, les joueurs de Fathi Ghomari avaient l'occasion ce samedi après-midi de faire un grand pas vers la phase finale du Championnat National du Foot Entreprises en cas de succès face aux Toulousains du Toac, leaders ex-æquo avec Issy Orange. Contraint de gagner, l'entraîneur pennois mesurait l'importance de cette confrontation et se serait contenté "d'un but sur penalty dans les dernières secondes". Mais c'est à croire que le sort s'acharne sur Bocage.
Le goût aigre de l'injustice s'échappait déjà des bouches pennoises après leurs deux précédents nuls, qui avaient considérablement freiné leurs ambitions. Ce samedi après-midi, en guise d'apothéose, la domination, la rigueur et les espoirs de qualification des coéquipiers de Ghomari ont été sacrifiés (1-2) sur l'autel du froid réalisme garonnais. Car au même moment Issy, tenant du titre, s'est imposé à domicile, s'offrant ainsi un billet pour la suite de l'épreuve.
Ghomari : "On est maudit"
"Une fois de plus, l'arbitrage a été catastrophique, on ne combat pas avec les mêmes armes", regrettait Fathi Ghomari, forcément déçu à l'issue de la rencontre. Pourtant, l'expulsion d'Aloé (64) pour un tacle non maîtrisé ne souffrait d'aucune contestation. Les vraies raisons de l'élimination des Pennois n'est imputable qu'à eux-mêmes. Venus défendre bas pour punir Bocage en contre, les Toulousains peuvent s'estimer heureux de ramener dans leurs valises un unique but et de scorer sur deux erreurs grossières des oranges et noirs (17, 80). Entre-temps, La Penne a multiplié les occasions franches, et ce, même en infériorité numérique. Mais Bourrelly, qui a égalisé juste avant la pause (42, 1-1), a par ailleur loupé le plus facile (12, 38, 48). Imité par Boucif, malchanceux à deux reprises (77, 79).
"Cette année on est maudit." Le constat lapidaire de Fathi Ghomari est réducteur. Mais il ne devra pas masquer les certitudes d'une équipe néophyte, mais loin d'être ridicule.
 
CN5BOCAGEEXTRAIT1CN5BOCAGEEXTRAIT2
 

FC Bocage 1 - Toulouse Toac 2
Stade Amédée-Magnan. Mi-temps : 1-1.
Arbitre : M. Rosier assisté de MM. Cortes et Robert. Délégué : M. Fuhrer.
Buts - FC Bocage : Bourrelly (42). Toac Toulouse : Molinier (17), Mousset (80).
Avertissements - FC Bocage : Lopes (2), Madjbeur (36), Mahraoui (71). Toac : De La Concha (53).
Expulsion - FC Bocage : Aloe (64).
FC Bocage : Verchere - Madjbeur, Le Gau, Lopes, Attoumani - Ghomari (cap.), Aloe - Gontier, Mahraoui, Boucif - Bourrelly. Sont entrés en jeu : Giangreco, Belayche, Mzioi.
Entraîneur : Fathi Ghomari.
Toac Toulouse : Hazera - Molinier, Laabid, Calatrava, De La Concha - Naudin, Igersheim - Benakli, Dore, M'Tir - Lirola (cap.). Sont entrés en jeu : Glayrouse, Mousset.
Entraîneur : Philippe Herry.
Tristan Rapaud
Version toulpousaione :
Un véritable combat gagné dans le dernier round !
On savait qu'on allait bien être reçu, on n'a bien été reçu, on savait qu'on allait devoir répondre présent, ça a été un véritable combat pendant 98 minutes... 
Le match commence plutôt bien pour nous avec au quart d'heure de jeu un coup franc à l'angle des 18 mètres, tiré par Sassa au deuxième poteau pour un Moli plus haut que tout le monde qui de la tête trompe à bout portant le portier Marseillais. 1-0 jusqu'à la demi heure de jeu, où Bocage égalise sur un nouveau coup franc dévié par le mur et repris victorieusement par le 9 local. 1-1 à la mi-temps, tout reste à faire.
La deuxième mi-temps va être beaucoup plus hachée avec beaucoup de fautes, des blessés, des cartons jaunes, un carton rouge pour Bocage, un match passionné bien tenu par le trio arbitral. Les 2 équipes se rendent coups pour coups, ça sent le KO. Pour nous un face à face, petit filet, un but refusé pour un hors-jeu limite, pour eux, un face à face sorti par Greg, une barre sur coup-franc, une tête sortie pour Ben sur la ligne... et une défense qui tient bien ! Et arrive la 85ème... pressing gagnant de Quentin dans leurs 30 mètres, la balle est récupérée par Benji qui glisse à Titou qui enroule pied gauche côté opposé pour tromper le gardien adverse. Le banc exulte, les joueurs se reconcentrent vite car il y aura 8 minutes d'arrêt de jeu, où tout le monde jette ses dernières forces pour tenir ce score et ce résultat synonyme de qualification pour les quarts de finale.
Merci à tout le groupe (joueurs et familles;) pour l'implication et Bravo pour ce super résultat !
  Merci aux dirigeants et aux joueurs de Bocage pour leur accueil, même si le match a été engagé, avec beaucoup de passion, la réception d'après match s'est déroulée dans une ambiance apaisée et chaleureuse.
  RdV dans 15 jours, pour le dernier match de poule contre Orange-Paris. Une victoire est obligatoire pour terminer 1er de la poule.
 
Photos et éléments extraits des sites :