Sénégal, football et solidarité (1/2)

  • Written by Michel P

tourekunda

 

En ce début janvier 2014, au moment où le PSG ne peut jouer à Brest pour cause d'intempéries, se dispute la 4ème journée du championnat de Ligue 1 Orange sénégalais.

Ligue 1 Orange Sénégal

Nous voici à Mbour, à 75 km au sud de Dakar, sur la Petite Côte. Le Stade Mbour q,ui vient de monter en Ligue 1, reçoit la Linguère de Saint-Louis sur le terrain synthétique Caroline Faye de Mbour. Un beau terrain récemment livré par les Chinois...Peut-être aurez-vous remarqué à droite de la photo ci-dessus, Mme l'Arbitre, qui n'hésitera pas à expulser le stoppeur local bien trop engagé et cela dès la 30ème minute...Oui, un trio arbitral féminin en Ligue 1, c'est assez avant-gardiste...Le jeu pratiqué n'est hélas pas à la hauteur de nos espérances. De grosses dépenses d'énergie certes, mais peu de jeu d'attente en milieu de terrain. Beaucoup de ballons balancés devant et un petit score 1-1. Heureusement, il y a une belle animation dans les tribunes

Une explication à cette pauvreté de jeu ? Aucun des joueurs qui jouent au Sénégal, dits "locaux", ne figure au sein de la Tannière, c'est à dire dans la sélection des Lions de la Terranga dirigée depuis quelques mois par Alain Giresse. Vous avez peut-être suivi l'élimination du Sénégal par la Côte d'Ivoire pour la Coupe du Monde...Match disputé à Casablanca pour cause de suspension du stade national Leopold Senghor à Dakar. Malgré un bon match retour...

A travers les nombreux quotidiens sénégalais dédiés au sport, tout le monde est au courant des exploits et des déboires des joueurs sénégalais expatriés. Demba Ba, Moussa Sow, Papis Cissé et Djilobodji, Henri Saivet...Les pages intérieures concernent, outre la Ligue 1 et la Ligue 2 sénégalaises, les infos sur les "Navétanes", compétitions mettant aux prises des quartiers et des entreprises. Beaucoup plus de spectateurs pour ces finales des Navétanes que pour la Ligue 1 Orange sénégalaise !

Lac Rose et Bombardier

lutteEt puis, toujours des infos sur la lutte, sport très populaire ici où les lutteurs sont vénérés. Chaque Sénégalais est fan de son équipe navétane, de son équipe de Ligue 1 ou 2 sénégalaise, d'une équipe européenne, bien souvent française (PSG, OM) et d'un lutteur au nom improbable : Lac Rose, Yekini, Tyson, Bombardier ou Balla Gueye 2...

Ces deux derniers se rencontreront lors d'un match au sommet attendu avec grande impatience le ...15 juin 2014 ! Nous comptons sur nos amis sénégalais pour nous le rappeler en temps utile

Institut Diambars

Mais revenons au football local...Nous découvrons tout prêt de notre lieu d'hébergement le centre de formation de football de Diambars, créé il y a une dizaine d'années par Patrick Vieira, Bernard Lama, Adjovi-Boko, Seck. Allons voir de plus près en quoi consiste cet institut Diambars. Est-ce du même acabit que l'académie de Jean-Marc Guillou en Côte d'Ivoire qui, en son temps, a formé de sacrés footballeurs : Kolo Touré, Eboué, Zokora, Yaya Touré, Romaric, Yapi-Yapo, Aruna Dindane, Bakari Kone,...Une bien belle génération qui a terminé son apprentissage en Belgique, du côté de Beveren, avant de s'éparpiller pour certains d'entre eux vers de grands clubs européens

 

Cela tombe bien, il y a un match à Diambars qui est d'ailleurs champion en titre de Ligue 1. Diambars reçoit Casa, l'équipe de Casamance, région excentrée au sud du Sénégal, séparée du nord par la Gambie anglophone.

casa

 

gradins                                              tribune diambars

De belles installations, trois  synthétiques dont le terrain d'honneur. Et plus loin, près des hébergements des jeunes stagiaires, un terrain engazonné inauguré il y a quelques mois par Lionel Messi en personne. Une annexe en devenir de la Masia ? 2000 spectateurs (à 1€ l'entrée), dont certains venus de la lointaine Casamance après une journée de bus et bateau. L'équipe de Diambars est très jeune,  avec une moyenne d'âge certainement inférieure à 20 ans. Alors, on s'attend à du beau football "académique" avec redoublement de passes au sol. Mais ça ne marche pas face à un adversaire plus expérimenté. Mené au score, Diambars perd son football, et égalise miraculeusement dans les dernières minutes. Quelques Sénégaulois (Français et par extension Européens qui vivent au Sénégal) dans les tribunes, un blanc dans l'équipe de Diambars. Il s'agit comme souvent au Sénégal, d'un Libanais footballeur. Depuis début janvier, les jeunes académiciens de Diambars semblent retrouver leur football...

Diambars cartonne et retrouve le podium (29 janvier 2014)

Nous rencontrerons plusieurs jeunes sur la plage qui ont fait parfois une année ou deux à Diambars. Ils ont parfois arrêté pour des raisons sportives mais aussi pour des raisons financières car la scolarité n'est pas gratuite, en tout cas pour les jeunes footballeurs que nous avons rencontrés. Alors, que penser de cet Institut Diambars ? Quelle est l'idée directrice ? Education ? Football de haut niveau ? Comme annoncé sur le site de l'Institut Diambars. Deux joueurs prometteurs issus de Diambars sont sortis de l'anonymat à Lille : Pape Souaré et Idrissa Gueye. A suivre...

Niveau football, pour avoir vu jouer il y a quelques années l'équipe de l'Académie de Guillou au Stade de France, ce n'est pas encore ça...

L'Institut Diambars héberge des stages. Horoya, le champion de Guinée, peaufine sa préparation avant le début de saison. Le match amical face à l'équipe de Touré Kunda (une autre équipe de ligue 1 Orange de Mbour) est assez sympa, mais surtout pour l'ambiance hors du terrain.

 

bus diambars  bus horoya

Bref, vous aurez compris que nous avons été un peu déçus, au niveau du jeu, par ce football sénégalais de début de saison. Le physique est au point, inconstestablement, mais il manque peut-être la sérénité nécessaire pour faire tourner le ballon au milieu de terrain. Un peu ce que regrette Hervé Renard, le coach de Sochaux, qui d'ailleurs connaît très bien le foot africain : "Toute la semaine, le ballon circule bien et va vers l'avant, et le match venu, tous ces beaux principes sont oubliés". So Foot février 2014 (HR parle de Sochaux et de ...Cambridge)

Tournons-nous alors vers le foot amateur...

Foot plage

Car ici, la plupart des Sénégalais aiment le ballon. Nous avons évoqué les fameuses joutes entre quartiers dites "Navétanes". Mais sur la plage, que vaut le footeux de base ?

    footplage

 

Nous tentons une confrontation amicale France contre Sénégal, représenté par les neveux de Bess, une collègue d'Orange Labs et cheville ouvrière du tournoi féminin Orange qui a lieu chaque année en jui, à Issy

Bess, que nous retrouvons ici lors du tournoi féminin de 2012, en totale osmose avec son coach d'un jour

 

bess1

 

Les enfants, comme les grands, savent tout ici du football français. Ils jouent sans cesse dans la rue, sur la plage et ne semblent pas encore trop obnubilés par Fifa, Manager et autres jeux pour consoles, d'où leurs aptitudes à maîtriser le ballon. Comme nous sommes invités dans la famille de Bess, nous nous inclinerons élégamment 5-4

 

equipebess

 

Ile de Gorée, à quelques encablures du Port de Dakar, chère à Lamine NGom, l'un des organisateurs du match organisé à Chatillon en 2011 "Un Ballon pour Faire Ecole". Lamine et la famille Sene (Omar, Issa, etc...) ont joué pour l'US Gorée, aujourd'hui en ligue 2, mais qui reste leur équipe de coeur à tout jamais. Lamine est resté célèbre pour avoir gagné le même jour la Coupe du Sénégal de football, après prolongations, et quelques heures plus tard, la Coupe du Sénégal de hand-ball

http://www.asorange.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=406:lamine-dor&catid=21:senegall

La famille de Lamine habite toujours cette petite île de Gorée sur laquelle il y a un petit terrain de foot, avec un bel arbre en plein milieu. Vous aurez compris que l'US Gorée ne joue pas sur l'Ile, mais sur le continent

stadegoree   stagefoot

Solidarité Handiscole

Lors de ce match de solidarité "Un ballon Pour Faire Ecole", organisé par l'AS Orange et le club de foot de Châtillon entre le Variétés et une équipe d'anciens internationaux africains, une collecte d'articles de sports avaité été organisée. Après bien des péripéties, la cinquantaine de cartons est bien arrivée à Dakar grâce à l'association "Raid Latécoère" qui nous a convoyé gracieusement les cartons vers Dakar, par ...bateau, comme on s'y attendait pas forcément au regard de leurs activités traditionnelles

sene

 

Les cartons sont bien arrivés au Sénégal et ont été livrés pour certains à Rufisque, à l'Ecole Handiscole "Le Petit Prince", qui accueille 70 enfants dont une grande partie souffrant de handicaps.

Dans un prochain article, nous ouvrirons les cartons et peut-être reconnaîtrez-vous alors un short ou un maillot que vous avez déjà vu quelque part et qui font aujourd'hui la joie d'enfants sénégalais

 

cartons  merci

ecoute

Michel Perpignaa